Douze femmes ouvrent hier


Se plonger dans le quotidien, celui d'une autre époque, une époque révolue, celle où Niort était une ville industrielle. Florence Brochoire, Marc-Antoine Granier, François Payrastre et Camille Perreau ont rencontré une douzaine de femmes. Accueillis avec gentillesse et attention, ils ont partagé un bout de temps, à se remémorer ce qu'était la vie de ces femmes à « leur époque », celle où elles travaillaient dans les usines qui ont fait le patrimoine industriel de Niort. Autour d'un café, elles ont raconté leurs journées de travail, leurs salaires, leurs collègues, les chefs, les luttes, les fêtes, mais aussi la vie de tous les jours, les enfants, le ménage, la vie qui passe tout simplement avec ses évolutions joyeuses et tristes aussi.

Passé sonore, présent photographique, cette mémoire a été distillée dans ce livre. Des souvenirs sur papier couché et sur CD, pour ne pas oublier, pour garder une trace de la mémoire ouvrière, fabriquée à Niort...

Un projet de la Compagnie Entre chien et loup // Direction artistique et interviews : Camille Perreau
Interviews et création sonore : François Payrastre et Marc-Antoine Granier // Photographies : Florence Brochoire Retranscription, littérarisation et relecture : Marie-Madeleine Linck, Delphine Baillaud et Prune Forest
Mastering du CD : Mathieu Monnot // Dispositif sonore : Pierre Hœzelle

Raymonde
Madeleine
Claudette
Marie-Annick
Colette
Marinette
Reine
Nicolle
Sylvette
Monique
Dominique
Fatima

Douze femmes ouvrent hier est une part d'ouvrage de Fabriqué à Niort, projet par lequel la ville de Niort invite des artistes à donner valeur à son passé ouvrier.

Niort est connue pour être le siège de mutuelles et d'assurances. Le développement du secteur tertiaire a masqué le déclin d'une activité industrielle traditionnelle dans les filières du bois, de la chamoiserie, de la confection et de la machine-outil. Mais les acteurs de cette économie disparue sont là pour témoigner de son mode de fonctionnement, de sa résonance dans la vie sociale, les vies familiales et intimes.

En 2011, les conseils de quartier rappellent à la Ville l'existence de sites industriels et la richesse inexplorée d'une mémoire encore vive. Des collectes de témoignages s'organisent. La question se pose rapidement de la reconnaissance de ce pan d'histoire collective, de sa diffusion dans une identité partagée.

La Ville s'engage alors dans la mise en œuvre d'un projet artistique et culturel à l'échelle du territoire, dont la structuration et le spectacle de clôture sont confiés à la Compagnie La Mouline, dirigée par Jean-Pierre Bodin. Le projet Fabriqué à Niort se déroule de janvier à juin 2013, avec le concours de la Scène nationale Le Moulin du Roc, du Centre d'art contemporain photographique - Villa Pérochon et du Centre national des Arts de la Rue Poitou-Charentes.

Camille Perreau et la compagnie Entre chien et loup livrent, à travers la mémoire des femmes, une empreinte pérenne et sensible du passé industriel de Niort. Le livre est une transcription matérielle de souvenirs. Photographiées par Florence Brochoire, les femmes prennent place dans le jardin où s'installait l'écrivain Ernest Pérochon. Leurs portraits sont en effet rassemblés dans une exposition présentée, en avril 2013, au Centre d'art contemporain photographique ouvert dans la Villa Pérochon.

Douze femmes ouvrent hier fait lien avec le passé pour ancrer Niort dans le présent.

Le projet Fabriqué à Niort, mémoires ouvrières est porté par les conseils de quartier et la Ville de Niort. Il bénéficie du soutien de la DRAC Poitou-Charentes et du Conseil général des Deux-Sèvres.

Le service culture de la Ville de Niort
La direction des vies participatives de la Ville de Niort