Création : 13 au 17 novembre > Théâtre de l’Agora – Scène nationale d’Évry et de l’Essonne (91)
20 au 24 novembre > Le Tangram – Scène nationale d’Éveux (27)

 

Cette création pour et dans une classe de CE1, CE2 ou CM1 est un solo de et avec Camille Perreau. L’écriture du spectacle se fait en étroite collaboration avec Karin Serres, afin de poursuivre l’exploration de l’écriture théâtrale contemporaine suite à Es-tu là ? (création 2016).

C’est l’histoire d’une cigogne qui, arrivée à l’âge de l’adolescence et de la maturité (trois ans en âge cigogne), décide comme toutes les cigognes blanches de retourner à son lieu de naissance, l’Alsace, après avoir passé son enfance en Afrique. Alors qu’elle voit ses consœurs partir, elle découvre qu’elle ne sait plus voler. Ciconia Ciconia est déterminée, elle décide alors de rentrer à pied, ou à pattes plus exactement !

 

Dans cette école, en France, elle est presque au bout de son périple et a beaucoup de choses à raconter car, en partant de Dakar, en traversant un bout d’Afrique de l’Ouest, l’Afrique du Nord, le sud de l’Europe et une bonne partie de la France, elle a fait beaucoup de rencontres. Elle s’est perdue, retrouvée, a été saisie d’incompréhension mais aussi de joie. Elle a rencontré des enfants migrants, a eu peur la nuit dans une forêt, a voyagé avec un camionneur polonais qui ne parlait pas cigogne. Une famille française l’a prise en stop au bord d’un lac et, en voiture, à l’arrière avec les enfants, lui a appris le français !

 

Pendant son voyage, elle aura bravé bien des dangers, des peurs mais aussi fait d’incroyables découvertes, rencontré des gens très différents, passionnants et touchants sur son chemin.

Une cigogne (en chair et en os et avec quelques plumes artificielles) fait donc escale dans une classe d’école primaire. Elle arrive par la porte avec son sac à dos et sa valise à roulettes remplie d’objets, d’art plastique, de petites vidéos… autant de rencontres faites sur son chemin… sa mémoire en images et en sons…

 

Peut-on forcer le destin ? Qui rencontre-t-on sur le chemin ? Qui nous aide à grandir, à devenir adulte ? Quelle fraternité, quelles rencontres possibles entre personnes de cultures différentes ?

 

La représentation durera 45 minutes et sera suivie d’un temps de discussion avec les enfants, autour d’un des thèmes abordés pendant le spectacle (la transmission, la liberté, l’immigration, l’ouverture aux autres, la peur, les interdits…). Cette discussion animée par Camille Perreau (qui aura enlevé ses plumes artificielles) sera philosophique. Elle utilisera la méthode proposée par Frédéric Lenoir dans son ouvrage « Philosopher et méditer avec les enfants » aux Éditions Albin Michel. Il s’agit d’accueillir la parole des enfants avec bienveillance, car « ils savent pour eux » et sont capables, même dès le CE1, de conceptualiser avec leurs mots des notions fondamentales et complexes.

 

Équipe de création :

Camille Perreau > direction artistique, art plastique et jeu

Karin Serres > auteure

François Payrastre > création sonore et vidéo

Stève Moreau > direction d’actrice

Corentin Check > régie générale

Laurence Rossignol > costume

Pierre Hoezelle > développement système vidéo

Sarah Douhaire > assistante à la mise en scène

Pauline Coutellier > développement et communication

 

Production :

Compagnie Entre chien et loup

La compagnie est conventionnée par la DRAC Bourgogne-Franche-Comté.

Partenaires :

Communauté de communes d’Erdre et Gesvres (44)

Théâtre de l’Agora, Scène nationale d’Évry et de l’Essonne (91)

Théâtre Firmin-Gémier / La Piscine, Châtenay-Malabry (92)

Théâtre de Châtillon (92)

École communale de La Vineuse (71)

Aide à la résidence – La Minoterie, Création jeune public et éducation artistique – Dijon (21)