DEUX… comme le deuxième sexe. DEUX… comme le chiffre de la Sécurité sociale. DEUX… comme vivre à deux. DEUX… comme l’éternel numéro deux.

 

Après avril 44, mai 68 ou janvier 75, quel bilan (même provisoire) pouvons-nous tirer des luttes menées par nos mères et nos grands-mères ?
Avec gravité, humour, réalisme, sensibilité, tendresse et autodérision, cette exposition habitée explore les coins et recoins des femmes – conditions, clichés, rapports au corps, au travail, au sexe, au quotidien, au temps…
Dans un appartement à louer : une femme… des installations… des photos… du son et des voix… Les spectateurs sont invités à le parcourir à leur rythme, par affinités visuelles ou sonores, et à aller à la rencontre des femmes vivant dans les pays occidentaux aujourd’hui…

« Voyez cette beauté dans le miroir, ce visage, je n’en reviens pas, ce sourire, dire que c’est moi, éblouissante, ensorcelée ! »

 

Durée : environ une heure dans l’appartement, plus ou moins si affinités.

 

DISTRIBUTION

Camille Perreau > direction artistique, installations
Servane Deschamps > regard extérieur
Marie-Pascale Grenier > comédienne
Caroline Vergon > chargée de production et de diffusion, documentation
Gilles Faure > éclairagiste, directeur technique
Christian Geschvindermann > scénographe
François Payrastre > créateur sonore

 

Production : Entre chien et loup. Coproduction : L’Abattoir – Chalon dans la Rue, Centre national des Arts de la Rue, Chalon-sur-Saône / Le Boulon, Pôle régional des arts de la rue, Vieux-Condé / Furies – L’entre-sort, Châlons-en-Champagne / Mira-Miro – International Straattheaterfestival, Gent / Théâtre Firmain-Gémier – La Piscine, Châtenay-Malabry.

Avec le soutien de la DMDTS, de la DRAC Bourgogne, et du conseil régional de Bourgogne.

Merci à l’INA, aux 26 000 Couverts, à Christophe Raynaud de Lage, Alain Bailly, Simon Patoine, Corentin Check, Charlotte Passajou et à toutes celles et tous ceux qui nous ont offert leur témoignage et leur temps.

 

EXTRAIT SONORE