En 2010, Christophe Blandin-Estournet, alors directeur de l’Agence culturelle Culture O Centre, propose à la compagnie de rêver un projet qui serait partagé avec des gens, les habitants de la commune de Mainvilliers pour l’édition à venir du Festival Excentrique. Le projet coopératif Drôles d’oiseaux voit le jour. S’ensuit une collaboration sur plusieurs communes les années suivantes.

 

Les territoires et les personnes rencontrées ont bouleversé la manière de travailler de la compagnie. Les projets réalisés dans une ambiance bienveillante et joyeuse ont illuminé ces trois années et par la suite toutes les créations de la compagnie ont trouvé leur fondement et leur démarrage auprès de « gens ».
Chaque projet a été unique dans son résultat, mais aussi dans sa conception. L’envie de tenter des choses ensemble, de faire cohabiter des personnes très différentes nous a motivés à imaginer des projets forts en termes d’art visuel à l’échelle de petites communes. Ces créations ont fait intervenir des participants dans différents domaines : de la conception, de l’écriture, ou de la fabrication art plastique.

Les personnes ayant participé à ces projets sont des particuliers, des groupes liés à des maisons de quartier, ou des centres sociaux, les élèves des écoles primaires de chaque commune, une classe de collégiens d’un IME et un groupe de détenus de la maison d’arrêt de Chartres.

 

Riche en rencontres, en mélange des générations et des groupes sociaux, ces projets permettent d’affirmer la présence d’artistes sur un territoire, de créer une fidélité des habitants et du public. L’expérience montre que les projets participatifs menés par la compagnie Entre chien et loup ont un écho l’année suivante ou la saison d’après pour les autres artistes accueillis par la structure ; tout en nourrissant la ligne artistique de la compagnie à long terme.

 

Drôle d’oiseaux – commune de Mainvilliers – 4 semaines d’ateliers – 40 participants
Un Bou(t) de nuit – commune de Bou – 4 semaines d’ateliers – 50 participants
Qui voit le ciel dans l’eau… voit des poissons dans les arbres – commune de Néron – 70 participants

 

Au croisement des arts plastiques et du land art, ces projets vont plus loin que ce que l’on peut en voir une fois l’œuvre réalisée…